jQuery (document) .ready (function ($) {$ ( 'img [title] '). each (function () { $ (this) .removeAttr ( 'titre ');});});
icone graphique 70-80

Construire nos valeurs

L’objectif de reconstruction atteint, une nouvelle ère s’ouvre pour l’OPHLM…
Recherche de qualité technique, innovation, programmes à taille humaine, développement dans le rural, premières réhabilitations concertées, cadre de vie au cœur des projets, habitat adapté et proximité : dans l’expérience qu’il s’est forgé durant ses 20 premières années d’existence, on voit s’esquisser 4 priorités qui deviendront ses 4 valeurs essentielles, son ADN.

Valeur n°1

veiller au confort des locataires

cadre de vie

Désormais, chaque projet intègre une donnée nouvelle : le cadre de vie de ses futurs habitants.

C’est la fin des longues barres et des tours, et le début des petits collectifs.

Bitche, rue Erckmann Chatrian – 1980

Verny, pavillons – 1978

Audun-le-Tiche, modèle Evasion – 1978

Moussey, Les Genêts et Lilas – 1977

les premières réhabilitations

C’est également l’époque des premières réhabilitations.
Réfléchies en lien étroit avec les habitants, elles englobent à la fois l’urbain, le social et l’économique.

Algrange, rue des Genêts (mise en service : 1960 – réhabilitation : 1985)

Thionville, Côte-des-Roses (mise en service : 1962 / réhabilitation : 1988)

Rombas, quartier des Musiciens (mise en service : 1970 / réhabilitation : 1985)

Valeur n°2

répondre aux besoins des territoires

un savoir-faire reconnu

Que ce soient les petites communes en quête de revitalisation…

Haraucourt-sur-Seille

Celles cherchant une solution pour loger leur population vieillissante…

Ou les communes cherchant à reconvertir leur patrimoine ancien…

Grostenquin

Toutes peuvent compter sur le savoir-faire de l’OPHLM.

une expérience diversifiée

De nombreux petits programmes fleurissent ainsi dans les communes rurales…

Rodemack, place des Baillis – 1986

Moussey (quartier Bataville), rue des Pins – 1983

Petit-Réderching, rue du Chef Cordary – 1985

Les vieilles pierres
reprennent vie…

Vic-sur-Seille, en Fatrives – 1983

Et 13 résidences pour personnes âgées
sont construites en maîtrise
d’ouvrage en l’espace de 8 ans.

Rohrbach-lès-Bitche, résidence Albert Schweitzer – 1988

Rustroff, résidence des Trois Frontières (FPA) – 1986

les gendarmeries

A l’heure où un grand plan s’engage autour de la vétusté des gendarmeries,
l’Etat et le Conseil Général de la Moselle
se tournent également vers l’OPHLM.

Gendarmerie de Phalsbourg

Gendarmerie de Hombourg-Haut

Gendarmerie de Fénétrange

Valeur n°3

innover pour progresser

Pour produire des logements toujours plus confortables et performants,
l’OPHLM expérimente, labellise, innove, …

icones experimente labellise innove

expérimentation

Il expérimente ainsi les pompes à chaleur et les capteurs solaires, alors à leurs balbutiements dans l’habitat…

Dabo, rue des Lilas (gendarmerie) – 1979

labellisation

Il fait labelliser le confort thermique, acoustique et électrique de ses logements…

Creutzwald, quartier Garang – 1970

innovation

Il exploite la filière bois lorraine pour certains projets dans le rural…

Xouaxange, place André Coffinier – 1988

Saint-Quirin, rue Sainte-Claire – 1985

télégestion des chaufferies

Et dans un souci précoce de lutte contre la précarité énergétique, il crée un système de télégestion des chaufferies collectives permettant de réduire les charges et les délais d’intervention.

Ce système est toujours d’actualité et bénéficie aujourd’hui à 6400 familles.

personne dans la salle de télégestion

Valeur n°4

être proche de ses clients

réduire la distance

Désormais présent sur l’ensemble de la Moselle, l’OPHLM se décentralise pour réduire la distance avec ses locataires.

Votre titre va ici

Il ouvre 5 agences qui viennent
émailler le territoire…
avec une nouvelle organisation.

papier peint décoratif des années 70

Adapter ses métiers

Signe des temps,
un nouveau métier fait son apparition dans les agences :
celui de conseillère sociale.

Votre titre va ici

En 1989, l’OPHLM affiche
9 799 logements
au compteur.

Votre titre va ici

Et entre 1970 et 1989,
ce sont 50 communes de plus
qui lui font confiance.

VOIR LES NOUVELLES COMMUNES

  • Albestroff

  • Audun-le-Tiche

  • Aumetz

  • Bitche

  • Bouzonville

  • Carling

  • Château-Salins

  • Clouange

  • Cocheren

  • Dabo

  • Delme

  • Falck

  • Fameck

  • Fénétrange

  • Folschviller

  • Fontoy

  • Gros-Réderching

  • Grostenquin

  • Haraucourt-sur-Seille

  • Hayange

  • Hettange-Grande

  • Hombourg-Haut

  • Jury

  • L’Hôpital

  • Le Ban-Saint-Martin

  • Lemberg

  • Longeville-lès-Metz

  • Longeville-lès-Saint-Avold

  • Lorquin

  • Metzervisse

  • Moussey

  • Ottange

  • Petit-Réderching

  • Puttelange-aux-Lacs

  • Rémilly

  • Rodemack

  • Rohrbach-lès-Bitche

  • Rustroff

  • Saint-Louis-lès-Bitche

  • Saint-Quirin

  • Sarralbe

  • Terville

  • Trémery

  • Uckange

  • Vic-sur-Seille

  • Vigy

  • Volmunster

  • Waldwisse

  • Xouaxange

  • Zimming

naviguez dans l’histoire

icone 1949
icone les années 70-80
icone les années 70-80
icone les années 90-2000
icone les années 2010
icone 70 ans et des ambitions pour demain